Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles récents

Réunion du 5 décembre avec l'inspectrice d'Academie

8 Décembre 2014 , Rédigé par Parents Eugénie Cotton B

Mme Deslandes, inspectrice d'Academie, Mme Meric, la directrice de l'école et les parents d'élève, Edwige, Chryséis et Claire.



L'inspectrice a déjà rencontré les enseignants et porte une attention particulière à l'école. Les choses se mettent en place, mais pas au rythme qu'on souhaiterait.

Elle a réalisé des entretiens individuels avec les enseignants des classes difficiles et c'est une réponse collective qu'il faut trouver. Pas au cas par cas.

Une réunion enseignants-rectorat s'est tenu jeudi : concrètement tous les AVS vont être nommés en janvier. Plus de formations seront prévues pour ces AVS.



L'inspectrice constate l'absence de l'assistante sociale, mais elle dit ne pas avoir prise sur son remplacement d'où le retard de dossiers d'enfants.



Elle rappelle aussi que les dossiers MDPH nécessitent l'accord des parents et cela prend du temps. Et ce n'est pas l'unique solution, il y a aussi sur Paris le dispositif RECOL pour les élèves porteurs de troubles très importants du comportement (accueil sur un site tout en gardant un accueil dans l'école).

Il est prévu un stage pour les enseignants sur la gestion de crise.

Deux personnes vont venir faire pendant quinze jours un bilan sur l'école. Cela avait déjà été fait à Cotton A. Le constat avait été fait d'instaurer la mise en place des règles de vie communes - temps scolaire et parascolaire.

Il y a donc un travail à mener avec la mairie. Sur la question des flux d'enfants pourquoi pas réfléchir à décaler un peu l'heure d'arrivée; c'est un travail (faisable) à mener avec la circonscription des affaires scolaires et de la petite enfance (CASPE).



Sur la question des moyens humains : elle va constituer un dossier pour que l'école ait un enseignant en plus dans l'école pour 2015-2016 (demande faite par les enseignant lors de leur réunion avec le rectorat). Mais il n'est pas sûr que cela passe, car c'est une académie qui a moins d'enfants et donc perd des moyens (déménagements?).



En tout cas, elle privilégie les remplacements des enseignants sur l'école dès qu'il y a absence.



Son constat : l'école n'est pas dans une situation d'apocalypse, mais elle est consciente que les enseignants fatiguent. Elle-même pousse depuis des années pour que l'école soit en REP et trouve dommage qu'on ait à se bagarrer pour l'obtenir.

Violences à l'école

4 Décembre 2014 , Rédigé par Parents Eugénie Cotton B Publié dans #vie de l'ecole, #Les parents élus

Violences à l'école, nous cherchons des solutions. :
- Les parents élus ont rencontré Mr Nicolas Nordman, l'adjoint au maire, pour le péri-scolaire vendredi dernier;
- Les enseignants ont rencontrés le Directeur académique des services de l'Éducation nationale hier;
- Les parents élus rencontreront Madame Deslandes, Inspectrice de l'Education nationale de la circonscription 19A demain.
Nous demandons notamment de renforcer la présence des adultes dans l'école.

Le réglement intérieur 2014/2015

25 Novembre 2014 , Rédigé par Parents Eugénie Cotton B Publié dans #vie de l'ecole

Règlement intérieur – école d’application mixte B 16 rue EUGENIE COTTON 75019

En préalable il est rappelé que les élèves, leurs familles, les enseignants et toutes les personnes travaillant au sein de l’école doivent s’interdire tout comportement, geste ou parole qui porterait atteinte au respect mutuel que chacun se doit.

Par respect de la loi, il est rappelé qu’il est interdit de fumer dans l’enceinte de l’école et que le port de signes ou de tenues par lesquel l’élève manifeste une appartenance religieuse est interdit.

Le règlement a pour objectif :

  • de préciser certains points du règlement type départemental
  • d’assurer la sécurité des élèves
  • de permettre le bon déroulement des activités scolaires et périscolaires

Les horaires :

- l’entrée à l’école de 8h20 à 8h30 le matin, de 13h20 à 13h30 l’après-midi.
Les élèves doivent être dans l’école avant la sonnerie.

Les parents sont tenus à veiller que leurs enfants soient ponctuels.

- les sorties :

à l’école élémentaire, les élèves sortent seuls aux horaires réglementaires. La responsabilité de l’école n’est plus engagée après ces horaires (11h30 le matin, 16h30 le lundi et jeudi après-midi, 15h00 le mardi et vendredi, 11h30 le mercredi et 18h après les activités périscolaires).

Les activités pédagogiques complémentaires sont assurées selon les enseignants soit :

  • le mardi pendant l’interclasse de 11H30 à 12h15 (heure de sortie pour les élèves ne déjeunant pas à la cantine) jusqu’aux congés de février et pour le second semestre de 12H35 à 13H20 et le mercredi de 11h30 à 12h15 tout au long de l’année.
  • le mardi et le vendredi pendant l’interclasse de 11H30 à 12h10 (heure de sortie pour les élèves ne déjeunant pas à la cantine) jusqu’aux congés de février et pour le second semestre de 12H30 à 13H10.
  • Ainsi qu’un mercredi après-midi pour certaines classes.

Toute sortie en dehors de ces horaires doit être dûment motivée par écrit, autorisée par Mme la Directrice, correspondre à un suivi médical ou relever d’un cas de force majeure. L’élève est alors obligatoirement confié au représentant légal ou à un adulte expressément désigné par écrit par celui-ci.

Assiduité :

Toute absence et tout retard de plus de 10 minutes doivent être signalés et justifiés par écrit. Les absences de 3 jours et plus nécessitent la production d’un certificat médical. Les absences répétées et injustifiées seront signalées à Mr l’Inspecteur d’Académie (circulaire n° 2004-54 du 23-04-04)

Vie scolaire :

  1. Quelques règles de fonctionnement :

- Mme la Directrice et les enseignants reçoivent les familles sur rendez-vous. Ceux-ci ainsi que les certificats de scolarité doivent être demandés par l’intermédiaire du cahier de correspondance dont l’élève doit toujours être en possession. Les parents doivent consulter et si nécessaire signer ce cahier chaque jour.

- Tout changement de numéro de téléphone doit être immédiatement communiqué à l’école.

- Il est recommandé de ne laisser aux enfants ni argent ni objets de valeur. L’école ne peut être tenue responsable de leur perte ou détérioration. Les objets personnels, vêtements que l’élève est susceptible de quitter à l’école doivent être marqués au nom de l’enfant ainsi que les fournitures scolaires.

  1. Activités scolaires :

- Toute activité pendant les horaires scolaires est obligatoire.

- Les dispenses (en EPS ou pour la piscine) doivent être justifiées par un certificat médical et confirmées par le médecin scolaire. Les médicaments sont strictement interdits sauf si l’élève bénéficie d’un PAI (Projet d’accueil individualisé).

- Les sorties scolaires occasionnelles feront l’objet d’une information auprès des familles et seront soumises à leur accord si l’horaire dépasse le cadre légal journalier.

- Chacun doit respecter les locaux et le matériel. Livres et cahiers doivent être couverts et étiquetés. L’élève doit avoir une tenue adaptée aux activités et posséder tout le matériel nécessaire.

- Les ballons durs, les jeux électroniques, les jouets, les cartes de catch sont interdits. Seules les petites billes sont autorisées. De même sont interdits les chewing gum, les bonbons et les sucettes. Le seul goûter (sans canettes, ni chips ou autres biscuits salés) autorisé est celui fourni par la famille pour 16h30. Le conseil des Maîtres pourra en cours d’année scolaire se prononcer sur l’opportunité d’apporter tel ou tel objet.

Signature du (des) responsables légaux :

Violence et insécurité : les parents élus écrivent à l'académie pour demander plus de moyens

25 Novembre 2014 , Rédigé par Parents Eugénie Cotton B Publié dans #vie de l'ecole

Les représentants des parents d’élèves Ecole élémentaire Eugénie Cotton B

Monsieur Claude Michellet

Directeur de l’académie de Paris — Directeur des services départementaux de l’éducation nationale

Rectorat de Paris

94, avenue Gambetta, 75020 Paris

À Paris, 25 novembre 2014

Monsieur,

Parents d’élèves de l’école élémentaire Eugénie Cotton B, nous nous adressons à vous car depuis quelques semaines les situations de violences se multiplient au sein de l’école.

Enfant frappé dans la classe pendant que l’enseignant réglait une autre situation de conflit, enseignants en arrêt maladie à cause de classes trop difficiles, enfants et enseignants victimes de violences au sein de l’établissement, insultes, bagarres à l’entrée ou à la sortie de l’école, interruption de sortie scolaire du fait de comportements irrespectueux… les situations de violences physiques et verbales deviennent le quotidien de l’établissement.

Aujourd’hui, la sécurité de nos enfants n’est pas garantie au sein de l’école.

L’équipe enseignante est fortement mobilisée pour faire face et tenter de résoudre ces problèmes et nous soutenons tous ses efforts. Mais les manques de moyens sont trop importants pour sortir de cette spirale. En effet, environ une dizaine d’enfants sont réellement en grande difficulté, se mettant à la fois en situation de décrochage scolaire et perturbant le déroulement de la classe. Etre écarté de la classe et passer sa journée dans le bureau de la directrice ne peut être une solution viable à moyen terme. Ces enfants ont besoin d’un accompagnement personnalisé, de type AVS, de travailler en petit groupe, d’avoir un relais dans l’école, tel un enseignant en surnombre. Or tous les besoins déjà exprimés en la matière ne sont pas pourvus par l’administration. Le réseau RASED est indispensable et de très grande qualité, mais totalement insuffisant.

Que faire ? L’éducation nationale peut-elle accepter que des élèves, de 6, 8 ou 10 ans, soient en danger au sein de leur école et vivent leur scolarité dans un tel climat ? Et se résout-elle à ce que des enfants de cet âge décrochent des enseignements de base, repoussant toujours à plus tard le problème, au collège ?

Nous avons reçu avec une grande satisfaction le classement des établissements de notre quartier en réseau d’éducation prioritaire. C’est la reconnaissance des difficultés plus larges que nous rencontrons et la promesse de moyens pour les années à venir. Mais aujourd’hui c’est l’urgence qui motive notre courrier, nous sommes en novembre et nous ne voyons pas comment vivre une année scolaire entière dans ces conditions.

Nous sommes à votre entière disposition pour une rencontre et espérons que des solutions pourront être trouvées très rapidement, en appui aux élèves et aux enseignants.

Nous adressons également le même message à la mairie de Paris : devant les difficultés rencontrées, c'est l'ensemble de la communauté éducative — éducation nationale et périscolaire — qui doit agir de concert.

Dans l’attente, veuillez recevoir monsieur, l’expression de nos salutations respectueuses.

Les représentants des parents d’élèves de l’école Eugénie cotton B

Violence et insécurité : les parents élus écrivent à la mairie pour demander plus de moyens

25 Novembre 2014 , Rédigé par Parents Eugénie Cotton B Publié dans #vie de l'ecole

Les représentants des parents d’élèves Ecole élémentaire Eugénie Cotton B

Monsieur Nicolas Nordman

Conseiller de Paris

Conseiller délégué chargé des affaires scolaires, périscolaires et de la Caisse des Ecoles

Mairie du 19e arrondissement

5-7, place Armand Carrel, 75019 Paris

A Paris, 22 novembre 2014

Monsieur le Conseiller,

Parents d’élèves de l’école élémentaire Eugénie Cotton B, nous nous adressons à vous car depuis quelques semaines les situations de violences se multiplient au sein de l’école.

Vous trouverez, joint à ce courrier, le cri d'alerte que nous avons lancé auprès de l'éducation nationale concernant la sécurité de nos enfants à l'école.

Les problèmes rencontrés concernent l'ensemble du temps passé à l’école, qu'il soit scolaire ou périscolaire, avec des spécificités pour les activités périscolaires : le groupe scolaire, regroupant les écoles élémentaires Cotton A et B, compte plus de 500 enfants, qui se retrouvent parfois tous ensemble dans la cour. Comment arriver à surveiller autant d'enfants ? Comment veiller à ce que l'information concernant les problèmes rencontrés circule bien entre les équipes enseignantes et les équipes chargées du périscolaires ? Comment veiller à ce que le message éducatif soit coordonné entre la dizaine d'adultes référents qui suivent nos enfants (enseignant, directrice, professeurs de la ville de Paris, personnels chargés de la cantine, des ARE et de l'étude) ?

Le classement des écoles du quartier au sein de l'éducation prioritaire est une très bonne nouvelle mais elle ne suffit pas à répondre à l'urgence du moment. Faut-il disposer de personnels supplémentaires pour le temps périscolaire ? Existe-t-il des actions de formation, à l'attention des personnels du périscolaire, susceptibles de les aider à mieux répondre aux situations de violence auxquels ils doivent faire face ? Peut-on mieux informer les parents en cas d'incident, par exemple par SMS ? Pourquoi pas l'équivalent d'un CPE comme au collège ? Parmi les nombreuses réponses qui peuvent être envisagées, la Mairie de Paris a certainement des moyens pour nous aider.

La mobilisation de tous — enseignants, parents, élus — a permis de faire remonter auprès de l'éducation nationale un portrait plus juste de notre situation qui a permis d'obtenir le classement en REP. Là encore, il nous semble que l'implication de tous est nécessaire pour éviter l'abandon de l'école.

C’est pourquoi nous sollicitons sans délai un rendez-vous avec vous. Dans l’attente de cette rencontre, veuillez recevoir monsieur, l’expression de nos salutations respectueuses.

Les représentants des parents d’élèves de l’école Eugénie cotton B

Compte rendu du conseil d'école du 1er trimestre 2014

25 Novembre 2014 , Rédigé par Parents Eugénie Cotton B Publié dans #vie de l'ecole

Ecole élémentaire Eugénie Cotton B

16 rue Eugénie Cotton

75019 Paris

Conseil d'école du 10 novembre 2014

  1. Tour de table – 19 présents : Équipe pédagogique (moins Mlle Rintjema), M. Blanchard (PVP), Mme Michaud(PVP), 6 parents élus (MARTIN Armelle, Séverine LEMIERE, Chryseis NEAGU, LAMBERT Emmanuelle, GILLE Catherine, GUEDIRI Nassima), Mme JEMNI représentante de la mairie du 19ième.
  2. Lecture du règlement intérieur (CF ci-joint)
  3. Vote en faveur du règlement intérieur.
  4. Bilan de la rentrée 2014 : annonce des effectifs actuels CPA :22 , CPB :24 , CE1A : 25, CE1B :24 , CE1C :22 , CE2A :24 , CE2B : 24, CM1A :25 , CM1B :25 , CM2A : 18, CM2B : 18, présentation des membres de l'équipe pédagogique et des membres du RASED : psychologue, maître G et maître E.
  5. Bilan coopérative : explications diverses (2 appels par an soit un par semestre, répartition des dons sur les différentes classes, paiement effectués depuis la rentrée). Au 10 novembre, la coopérative dispose de 3 423,11 €. Discussion autour des appels aux dons, bilan à faire en fin d'année.
  6. Projets : présentation du projet d'école actuel. Axe 1 – améliorer expression orale (mathathlon, ROLL, échanges & correspondances, enfance au cinéma, voyage à Londres, comédie musicale, conseil d'élèves) ; Axe 2 – améliorer le climat de l'école (journée des arts, chant collectif, journée de coopération, journée porter secours, marché de Noël, Repas du monde, Carnaval, journée histoire des arts, ateliers mathématiques CE1 – CM2, atelier jardinage, échanges de services) ; Axe 3 - être élève (jeux maths, escalier de la réussite, classeur phonologie, projets interclasses, décloisonnement, chasse au trésor).
  7. Présentation des membres du RASED & de leurs rôles : Mme Margoil (psychologue), Mme André (maîtresse E), Mme Blangis (maîtresse G).
  8. Discussion autour de la situation de l'école et du statut REP du réseau des Hauts de Belleville. Présentation de la situation de l'école E. Cotton B. Les parents d'élèves nous informent qu'ils ont transmis un courrier au cabinet de la ministre pour lui dire qu'ils s'inquiétaient de la situation actuelle dans le quartier. Ils nous font part de leur soutien et de leur volonté de nous épauler dans des démarches. Rappel du soutien de la mairie quant à notre démarche pour l'ouverture d'un 30e REP, de la légitimité du réseau des Hauts de Belleville en REP.

Lecture de la motion concernant la demande d'ouverture du 30e REP.

Motion adoptée à l'unanimité.

  1. Retour d'un parent d'élève sur la rentrée : manque d'informations aux parents pour les élèves de CP. Demande informations: du type les horaires, apporter goûter, dire si l'ARE commence ou pas, comment ça se passe etc , par une réunion d’information en fin d’année pour les parents des élèves de grande section.

Suggestions : afficher les répartitions par classe avant la rentrée ; organiser des cafés dans la classe 2 à 3 fois par an ; organiser des projets tels que les jeux mathématiques tenus par les parents dans les classes.

Tous les points de l’ordre du jour ayant été abordés, la séance est levée à 20h30.

G.Budé et les 8 établissements du quartier forment un réseau d'éducation prioritaire

22 Novembre 2014 , Rédigé par Parents Eugénie Cotton B Publié dans #REP

Nouvelle coupure de réseau mardi!

16 Novembre 2014 , Rédigé par Parents Eugénie Cotton B Publié dans #REP

Nouvelle coupure de réseau mardi!

Comment participer en quelques minutes à l'intégration de nos écoles à un REP?

12 Novembre 2014 , Rédigé par Parents Eugénie Cotton B Publié dans #REP, #Evènements

Nous avons tous peu de temps, plein de choses à faire, un boulot, et bien sur, des enfants :-). Mais en quelques minutes, on peut envoyer le texte suivant aux quatre adresses indiquées :

Monsieur le Directeur Académique,

Nous apprenons que le collège Budé et toutes les écoles associées (4 primaires Romainville A et B, Cotton A et B, 4 maternelles Bois, Leman Belleville, Cotton, Romainville) sortent du Réseau d’Education Prioritaire à la rentrée 2015, selon la nouvelle cartographie envisagée par vos services.

Nous sommes stupéfaits et consternés par cette décision que rien ne justifie, alors que justement notre quartier s’apprête à rentrer dans le réseau "Quartier Politique de la Ville" en raison de ses difficultés.

Nous demandons une réintégration pleine et entière du collège et des écoles dans le réseau d’éducation prioritaire, et tous les moyens qui vont avec.

signature

Les interlocuteurs sont Claude Michellet, Directeur Académique, et ses adjoints à mettre en copie : Benoît Dechambre (1er degré), Elisabeth Bisot (2nd degré), Luc Pham :
Claude MICHELLET : ce.direction@ac-paris.fr
Benoît Dechambre : ce.dasen1@ac-paris.fr

Elisabeth Bisot : ce.dasen2@ac-paris.fr

Luc Pham : ce.dasen2adj@ac-paris.fr

Vous pouvez faire de même auprès des services de notre ministre de l’éducation nationale :http://www.najat-vallaud-belkacem.com/contact/

Inscription à la newsletter - entrez votre adresse mail: